Réunion de restitution du projet Dysperse

Bonjour à tous,

Voilà 3 ans que nous bûchons sur ce projet. Vous avez été tenus au courant de son avancement et de nos questionnements lors des différentes réunions (ateliers, comités de concertation), rencontres planifiées ou bien fortuites à l'occasion de nos phases de relevés écologiques. Nous vous invitons maintenant à un bilan synthétique le samedi 12 décembre après-midi de 14h à 17h au Domaine de Chalès sur la commune de Nouan le Fuzelier.

N'hésitez pas à en parler autour de vous, vous êtes tous et toutes les bienvenus.

Vous trouverez en lien le compte-rendu du précédent comité de concertation qui s'est tenu au domaine du Ciran le 9 juillet dernier ainsi que le support de présentation.

Pour l'équipe Dysperse, Christophe Baltzinger

4 comments for “Réunion de restitution du projet Dysperse

  1. LOUIS MARIE
    14 décembre 2015 at 16 h 33 min

    Très déçus que cette étude scientifique se soit basée sur les grands cervidés et non sur les sangliers, énormément présents en Sologne, de ce fait, toute l'étude a été faussée, mal orientée sur la question primordiale qu'était l'impact des clôtures sur notre région.Nous ne remettons pas en doute le long et laborieux travail de toute l'équipe de Christophe et nous les félicitons pour ce qu'ils ont tous accomplis mais nous restons vraiment sur nos interrogations car aucune de vos réponses, fussent-elles scientifiques, n'a répondu à nos questions et surtout la principale : LES CLOTURES SONT -ELLES NEGATIVES POUR LA SOLOGNE :  FAUNE, FLORE, VISUEL, TOURISME, ECONOMIE…….. ?

    • christophe.baltzinger
      14 décembre 2015 at 17 h 31 min

      Bonjour,

      Merci pour ce retour. Nous avons quelques résultats sur le sanglier et l’engrillagement (collisions, effets sur la flore et l’avifaune). Le souci de travailler dans les parcs à sanglier, c’est de pouvoir y rentrer. C’est en partie pourquoi nous n’avons pas pu aborder ces questions. C’est aussi que finalement au travers des différents comités, la question de recentrer sur le sanglier n’a pas été clairement établie. Un autre point et non des moindres, c’est que l’on ne s’est pas engagé à démonter toutes les clôtures de Sologne au travers de Dysperse, on a tenté d’aborder cette question par d’autres points de vue, en apportant des faits scientifiques objectifs. Je peux ajouter qu’en Belgique, ils ont aussi pu montrer que les autoroutes séparaient les populations de cerf, mais que ce n’était pas le cas pour les sangliers qui n’avaient aucun souci à emprunter les passages souterrains. Nous avons apporté des réponses quant aux effets des clôtures sur la circulation des animaux et l’utilisation de leurs domaines vitaux, nous avons montré que les clôtures la plupart du temps, concentraient les animaux, et que ces surdensités favorisaient la flore rudérale, diminuaient le couvert arbustif, mais que ça ne se traduisait pas directement en effets sur l’avifaune qui dépendait du sous-bois, probablement parce que les milieux sont très hétérogènes et procurent des microhabitats que peuvent utiliser ces oiseaux.

      Je pense qu’il y a eu un décalage au début du projet entre ce que l’on pouvait apporter, projet Dysperse et les attentes (non exprimées) des différents acteurs locaux.

      Merci d’être venus à la réunion. Bien sincèrement, Christophe Baltzinger

  2. Alain Leboulanger
    18 décembre 2015 at 12 h 23 min

    Dieu, que la critique est facile, et l'art difficile !

    Si le sujet n'est pas clos avec cette étude, et que l'on peut tous énumérer (un peu tard !) ce que nous aurions aimé y trouver, reconnaissons ses qualités :  – impartialité totale, rigueur scientifique sans a priori, immense richesse des résultats fournis.

    Personnellement, passionné par ce travail de plusieurs années, mené par une équipe pluri-disciplinaire de très haut niveau, je tais mes frustrations (je n'avais qu'à plus m'impliquer au tout début, au moment du cadrage du sujet) et félicite très sincèrement tous les contributeurs avec mention spéciale pour leur Directeur de projet. 

    Bravo et merci.

    • christophe.baltzinger
      4 janvier 2016 at 16 h 16 min

      Merci pour ce message. Meilleurs voeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.